La HAS publie son guide de promotion, consultation & prescription d’APS pour la santé

La Haute Autorité de Santé souhaite, avec la publication de son guide intitulé « promotion, consultation et prescription d’activité physique et sportive pour la santé », lever un certain nombre de ces freins et favoriser le développement de cette thérapeutique non médicamenteuse qu’est l’activité physique.

Le guide propose ainsi :

  • un socle de connaissances générales sur l’activité physique et la sédentarité et leurs impacts sur la santé ;
  • le déroulé d’une consultation dédiée à l’activité physique ;
  • des outils pratiques (un questionnaire d’aptitude à l’activité physique, une grille d’évaluation du risque d’évènements cardiovasculaire graves liés à l’exercice, des outils d’évaluation de la condition physique et de l’état de motivation en cabinet, etc.).

En complément de ce document, la HAS propose une première série de 6 référentiels d’aide à la prescription d’activité physique par pathologie pour le surpoids et l’obésité, le diabète de type 2, l’hypertension artérielle (HTA), la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), la maladie coronaire stable et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Les travaux publiés par la HAS poursuivent ainsi deux objectifs :

  • développer le conseil et la prescription d’une activité physique par les médecins, tant en prévention qu’en traitement des maladies chroniques ou des états de santé pour lesquels l’activité physique a montré des effets bénéfiques.
  • concourir à la mise en œuvre d’une politique de promotion de l’activité sur ordonnance en soins primaires avec le développement au niveau local ou régional de parcours de santé coordonnés pluridisciplinaires, associant médecin traitant, professionnels de santé et professionnels de l’activité physique et sportive.

Grace à ce guide de la HAS, les clubs lancés dans le sport santé ont désormais accès à des recommandations qui permettent de définir précisément les contours de la consultation médicale d’activité physique pour la santé.

Les médecins généralistes ont désormais accès à des recommandations qui permettent de définir précisément les contours de la consultation médicale d’activité physique pour la santé. Le médecin traitant sera chargé d’évaluer l’état de santé de son patient atteint de pathologie chronique, de vérifier si celui-ci est ou non sédentaire et surtout de lui faire accepter un changement de comportement.

L’évaluation de la condition physique des patients est quant à elle mise en application par des intervenants spécialisés. Ces intervenants qualifiés (enseignants APAS, les éducateurs formés au sein de nos clubs omnisports etc.) sont en charge de l’évaluation physique et motivationnelle des patients au sein de nos clubs omnisports, en proposant par la suite des séances d’activités physiques adaptées.

Pour rappel, la F.F Clubs Omnisports au travers de son programme de formation « 1000 clubs pour le sport et la santé » délivre un diplôme fédéral sport santé.

Retrouvez le guide complet en cliquant ici.