Bilan positif pour la Jeanne d’Arc de Caluire (69)

La Jeanne d’Arc de Caluire a tenu son assemblée générale annuelle le 5 novembre dernier.

Le bilan de la saison 2015/2016 est positif, sur le plan sportif et associatif.

La JAAC confirme sa bonne santé avec 1 062 adhérents pour cette saison, répartis sur plus de 20 activités.

Les résultats sportifs ont été au RDV, avec plusieurs titres de champions de France FSCF en gymnastique rythmique et 7 médailles de bronze en tennis de table.

Les autres disciplines ont également été bien représentées dans les circuits de compétition FSCF.

Le secteur loisir n’est pas en reste, notamment avec un très beau gala de danse réalisé en partenariat avec des associations de Vénissieux, et bien sûr une très belle représentation de l’ensemble des sections lors du RDV annuel de Festi’JAAC en janvier.

Ces bons résultats de la JAAC ont été salués par deux « Trophées des Sports » remis par la mairie de Caluire et Cuire en juin dernier, à Simone Givois pour son engagement associatif, et à Diane Soler pour ses performances en gymnastique artistique féminine.

La JAAC entretient également ses bonnes relations avec les autres associations caluirardes par des animations de matchs de basket ball et hand-ball.

Mais les esprits auront surtout été marqués cette saison par la mise à disposition, par la mairie de Caluire et Cuire, de la toute nouvelle salle spécialisée « Metropolis », offrant des infrastructures de haut niveau en gymnastique et arts martiaux. La JAAC bénéfice par ce biais d’un cadre exceptionnel pour son développement.

Aurélien Pegaz a ainsi été recruté en tant que coordinateur des activités gymniques, afin de réaménager ces activités, en développant l’aspect compétition, tout en proposant une offre loisir plus développée, répondant ainsi au mieux aux attentes des adhérents.

De nouvelles activités sont en développement, telle que la pole dance et le cerceau aérien, afin d’optimiser les locaux de la JAAC, libérés des activités gymniques.

Toutefois, le contexte financier reste difficile, du fait de la baisse prévue des subventions de la municipalité, qui a dans le même temps mis en place une indemnisation pour les locaux municipaux mis à disposition. La professionnalisation inévitable des encadrants au sien de la JAAC, comme dans beaucoup d’associations, représente également un poids financier non négligeable. A ce propos, une intervention très pertinente a été faite sur les formes de bénévolat et l’investissement des bénévoles dans la vie associative, et la relation entre bénévole et salarié au sein du monde associatif.

Si le bilan financier de cette saison reste équilibré, c’est un véritable défi qui s’ouvre aujourd’hui à la JAAC pour continuer à se développer tout en préservant un équilibre financier stable.

L’assemblée générale s’est close avec beaucoup d’espoirs pour la saison en cours et de nombreux défis à relever par une équipe bénévole et salariée unie pour la réussite de ses objectifs.