La FF des Clubs Omnisports participe au Club Sport Parlementaire

Présidé par Sophie Auconie, députée d’Indre et Loire, Aude Amadou, députée de Loire Atlantique, et Jean Jacques Lozach, sénateur de la Creuse, ce club réunit différents parlementaires et des acteurs du sport (fédérations, monde économique,…) tous les 3 mois autour d’un sujet très précis concernant le sport.

Lors de cette soirée, différents experts interviennent pour présenter un pan du sujet puis la parole est donnée à la salle pour poursuivre les échanges. Présente depuis plusieurs mois, la FF des Clubs Omnisports est intervenue en tant qu’experte lors de la dernière séance par l’intermédiaire de son directeur Denis Lafoux.

À l’ordre du jour : l’emploi sportif.

Suite à une présentation du contexte par Bruno Béthune du Ministère des Sports et une synthèse d’une étude du CDES commandé par le CoSMoS par Gladys Bézier, la FFCO a pu s’exprimer sur les enjeux concrets des clubs sportifs en terme d’emploi. Une mise en relief en s’appuyant sur la réalité des territoires et des associations sportives qui a été particulièrement bien perçue par les personnes présentes constatant une fois de plus la pertinence de l’action transversale et de la structuration des clubs omnisports.

Insistant sur la capacité de pérennisation des emplois au sein de ce type de structures en s’appuyant sur la nécessité de polyvalence multisports mais aussi polycompétence (éducateurs et administratifs) notamment pour les associations employant une ou deux personnes seulement, Denis Lafoux a démontré l’intérêt de porter un projet sportif local aussi en terme d’emploi. Propos qui ont d’ailleurs été repris dans les échanges par Christophe Petit du CDES de Limoges pour illustrer leur étude.

Après être intervenu sur les enjeux de la licence lors de la dernière séance et de l’innovation dans le sport dans la précédente, la FFCO a pu exprimer, cette fois-ci, l’importance pour les clubs sportifs des emplois aidés souvent pérennisés dans les clubs omnisports mais dans tous les cas, source de première expérience à la fois pour les jeunes mais aussi pour les associations.

Rappelons que l’un des objectifs de ce club est notamment de permettre aux parlementaires de travailler sur les questions sportives en ayant une vision globale auprès de différents acteurs ainsi que de retenir d’éventuelles propositions de loi. C’est ainsi que la FF des Clubs Omnisports a évoqué l’idée d’une instance locale de concertation sur la question sportive regroupant à la fois collectivité, clubs, scolaires, pratiquants libres, acteurs sociaux,… à l’image des conseils locaux de santé ou de prévention de la délinquance.