Le projet fédéral

Nous pouvez vous inspirer de ce document pour construire votre propre présentation en rappelant les chiffres de la FFCO et les orientations du projet fédéral. C’est important de montrer les liens entre les orientations nationales et les projets de clubs sur le terrain.

Le PROJET FEDERAL de la FEDERATION FRANCAISE DES CLUBS OMNISPORTS

  NOTRE HISTOIRE

Octobre 1978 : LE GNCO

Marcel Draghi, alors président de l’A.C.B.B. de Boulogne-Billancourt, organise un colloque sur les clubs omnisports. De nombreux présidents de clubs y assistent, les débats mettent en évidence la spécificité des clubs omnisports, leur apport très important au sport français et les problèmes rencontrés par ceux-ci.

Un besoin de s’unir et de se revoir pour débattre et agir ensemble se dégage, nait ainsi le Groupement National des Clubs Omnisports (G.N.C.O.) qui va pendant dix ans, de 1978 à 1988, rassembler un nombre croissant d’adhérents et s’imposer dans le sport français comme la voix des clubs omnisports.

Du GNCO à la FFCO

Le nombre et la diversité de ses membres, petits et grands, prestigieux et peu connus, citadins et ruraux, lui permet de s’exprimer au nom de tous. Le 19 novembre 1988, à l’invitation de R. Bambuck, alors Ministre de la Jeunesse et des Sports,  le GNCO décidait d’adapter ses structures à sa représentativité : son assemblée générale prend la décision de le transformer en Fédération.

En 1989, la fédération s’installe dans des locaux mis à sa disposition par le Maire de Mérignac, Monsieur Michel Sainte-Marie. Les locaux sont inaugurés le 14 octobre 1989, en présence du Ministre.

Agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, la FFCO ne cesse depuis 1989 de se développer. Elle  renforce son rôle de porte-parole des clubs omnisports et développe un service d’assistance aux clubs dans leur administration et gestion quotidienne.

La FFCO est aujourd’hui le seul  représentant généraliste des clubs omnisports sur le territoire français, auprès des institutions sportives et étatiques

En janvier 1995, la F.F.C.O ouvre aux clubs unisports qui le souhaitent la possibilité d’adhérer au Collège Unisport. Elle est actuellement co-présidée par Gérard Perreau-Bezouille et Patrick Baqué.

La FFCO est aujourd’hui membre du Comité National Olympique et Sportif Français, dans lequel elle siège et participe à de nombreux travaux comme le sport santé ou le sport en entreprise.

La FFCO est également membre du COSMOS, Conseil Social du Mouvement sportif qu’elle a contribué à fonder avec le CNOSF et l’UCPA.

L’expertise et la valeur de la FFCO a été reconnue par le ministère et s’est concrétisée par le renouvellement d’un poste de Cadre technique détaché (CTN) en 2017.

  1. LA FFCO EN 2018             
  • Plus de 670 000 pratiquants dont 275 000 de – de 18 ans, plus de 100.000 femmes 
  • 445 clubs adhérents
  • 17 comités départementaux
  • 8 comités régionaux
  • 13 500 élus
  • 368 structures employeurs pour 7115 ETP
  • 102 structures classées en QPV, 115 en péri scolaire et plus de 100 services civiques
  • 115 structures accueillantes du public en situation de handicap
  • Partenariat (statut de membre collectif) avec l’UNCU 

Des clubs emblématiques tels Boulogne Billancourt (+ de 11.000 adhérents), le Havre Athlétique Club, le Racing Club de France, le Stade Français, les girondins de Bordeaux… et bien d’autres sont membres de la FFCO depuis son origine.

  1. LA POLITIQUE FEDERALE

Ces chiffres déterminent la représentativité de la FFCO sur le territoire, mais la fédération c’est avant tout le partage d’une culture commune avec les clubs, la volonté de défendre et de promouvoir l’intérêt de l’omnisports et de s’approprier une vision globale et partagée d’un sport, un « phénomène social total ».

« La force de tous les sports, la force de tout le sport », sur ce principe qui illustre bien ce qu’apporte un club omnisports,  la FFCO a construit sa politique fédérale identifiant des orientations, bases de l’ensemble de ces actions.

  • Le regroupement de toutes les valeurs que chaque discipline peut porter
  • La prise en compte des différentes perspectives du sport : sanitaire, éducative, du vivre ensemble, féminisation, action vers les plus défavorisés, etc.
  • Le regroupement des divers modes de pratiques : compétition, loisir, entretien, initiation, scolaire, 3ème âge, etc.
  • La prise en compte de la dimension territoriale du sport A REPRENDRE SUR DIAPO

C’est en cela que  L’omnisport est une réponse complémentaire, transversale ce qui identifie parfaitement les enjeux pour le sport, pour la société, pour la FFCO.

Le projet fédéral FFCO repose sur 3 objectifs

  • Représenter et défendre ce sport « près de chez nous », aux côtés des acteurs locaux, comme les maires
  • Aider les dirigeants à toujours mieux organiser le club, à faire en sorte qu’ils remplissent leurs missions au quotidien, qu’ils rationnalisent les moyens dont le club est doté
  • Mutualiser les expériences, diffuser les bonnes pratiques et dynamiser par la mise en commun

LA FFCO est un miroir sur ce qui se passe dans les clubs. Elle s’appuie sur les réussites des clubs, elle est le relais des préoccupations et des problématiques et elle a toujours dans l’objectif de mieux accompagner et mieux conseiller ses partenaires.

Soucieux de ces objectifs mais aussi répondant au cadre des directives des politiques publiques, la FFCO a bâti un projet fédéral 2017/2021 autour de 4 piliers,  « Omnisport et vie associative », « Omnisport et territorialité », « Omnisport et citoyenneté », « Omnisport et santé ».

Chacun de ces piliers prend la forme d’un plan d’actions nationales et de plans d’actions régionux répondant ainsi aux objectifs communs et assurant un impact direct à destination des clubs

Le pilier « accompagnement à la vie associative » est structuré autour d’une plateforme constitué d’experts en droit du sport, en droit du travail et en droit social. Cette plateforme d’accueil journalier associée à la production de nombreux outils permettent de répondre aux sollicitations des associations depuis de nombreuses années. Des actions tels la mobilisation auprès des institutions concernant les assiettes forfaitaires, la production d’enquêtes sur la pratique sportive en milieu périscolaires, l’édition de mémento comme

Le pilier « sport et territorialité » engage  la FFCO à représenter au plan national « le sport près de chez nous ». Cette mission d’alerte, de veille et de sensibilisation aux évolutions sociétales assure un accompagnement des instances sportives comme des instances territoriales ou institutionnelles. L’objectif de la FFCO dans son plan d’action « sport et territoire » consiste à se positionner comme un organe passerelle entre les divers acteurs du sport. L’organisation de conférence telle géopolitique du sport, l’édition d’ouvrage « Paris 2024, d’autres regards sur les jeux » sont autant d’outils d’interpellation que la FFCO met en œuvre sur l’ensemble du territoire.

Le pilier « sport et citoyenneté » positionne la FFCO en tant que partenaire de l’ensemble du mouvement sportif dans la mise en œuvre du plan citoyen du sport élaboré suite au comité interministériel du 06 mars 2015. La FFCO via son plan d’actions citoyennes est en parfaite adéquation avec les directives des politiques publiques. L’accompagnement du dispositif des services civiques, la mise en place de formation citoyenne à destination des élus, des adhérents, des encadrants ou des pratiquants mais surtout la mise en lumière d’actions citoyennes de la part des clubs omnisports définissent le pilier « Sport et Citoyenneté ». L’organisation du Citoyen Sport Tour, projet mettant en valeur les actions citoyennes de divers clubs implantés dans les territoires cibles permet d’assurer un élément central à ce pilier. On y retrouve le plan citoyen de la FFCO dans son ensemble.

Le pilier « sport et santé » est construit autour de la valorisation du club omnisport comme support d’accueil adapté au public à pathologies. La FFCO dans son accompagnement des clubs FFCO propose différents outils assurant un respect d’une pratique en toute sécurité et dans un cadre conforme au public. Le sport santé, outil de prévention mais aussi de thérapie est au centre des préoccupations de la FFCO. Le projet repose sur un accompagnement complet des clubs leur proposant un dispositif de formation des encadrants, un soutien à la création de section santé et un suivi des actions au sien des clubs FFCO. La formation FFCO/Sport santé est reconnue par le CNOSF, inclus dans le médicosport et est aujourd’hui un modèle pour de nombreux partenaires institutionnels.

Les bases du projet fédéral de la FFCO ont permis la construction de 4 plans d’actions nationaux.

Ces plans d’actions ont été déclinés par fiche actions, structuration propice à une déclinaison d’un plan d’actions régionales