Faire de la France une vraie nation sportive

Comme annoncé par certains députés, la FFCO a contribué à la rédaction de certains articles de la dernière proposition de loi ” Faire de la France une vraie nation sportive” que ce soit par son intervention lors des différents colloques organisés à l’assemblée nationale ou par sa présence auprès des parlementaires de tous bords politiques.

Dans les points importants soulevés par le FFCO figurent notamment la mise en place de projets sportifs territoriaux (PST) à l’image des conseils locaux de santé ou de prévention de la délinquance, la création d’une délégation “activités physiques pour tous”, l’amélioration de la gouvernance des fédérations mais aussi la question de l’obligation de licence faite par les fédérations, sujet sensible pour une grande partie des associations sportives.

Intervention de Denis Lafoux à l’Assemblée Nationale lors des sessions du #ParlementDuSport

Cette proposition, arrivant en plein cœur de l’été, n’a pas reçu, pour le moment, le retentissement attendu mais a l’intérêt de montrer que l’action de la FFCO porte ses fruits, que les clubs sont entendus par son intermédiaire et que les choses commencent à bouger chez les décideurs publics.

Retrouvez ici la proposition de loi

On peut cependant regretter que les médias et différents acteurs du monde sportif ne se soient saisis que d’une des mesures proposées, à savoir l’assouplissement de la loi Evin ; sujet cristallisant les débats et ravivant les tensions. Une approche plus globale des sujets aurait certainement permis de faire ressortir les éléments intéressants portés par cette proposition.

Il semble important de rappeler que la participation de la FFCO à l’élaboration de cette proposition de loi est issue d’un travail visant à faire évoluer le sport, au service des clubs et des pratiquants, sans aucun engagement politique.