Nos actions

Les objectifs prioritaires de la FFCO

La FFCO doit être un lieu de partage du savoir, des compétences et des expériences :

• En diffusant de l’information judicieuse, en langage clair, spécifique au mouvement sportif ;
• En organisant des formations, afin de valoriser l’action des bénévoles, leur permettre l’acquisition de compétences nouvelles pour l’évolution de leur projet associatif.

La Fédération doit proposer un espace de débats et de promotion, pour :
Construire une réflexion globale et ainsi « revivifier » le sport en prise avec le mouvement de la société ;
• Prendre en compte les dimensions citoyennes, tisser le lien social, le « vivre ensemble » dans la pratique quotidienne ;
Développer une éthique du sport en construisant des solidarités nouvelles, sans discriminations – qu’elles soient hommes/femmes, sport riche/sport pauvre, sport de masse/sport d’élite, être un rempart contre les communautarismes, l’exclusion, les violences, etc.
• Promouvoir des expériences uniques : écoles multisports pour les enfants, activités de loisirs pluridisciplinaires, fêtes et animations diverses, etc.
• Répondre aux problèmes liés à l’intercommunalité, aux nouveaux enjeux nés de la décentralisation.

Elle doit également assumer son rôle en assurant la représentativité des clubs et leur reconnaissance auprès des pouvoirs publics. Pour ce faire, elle doit :
• Entretenir son statut de partenaire auprès du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, pour y représenter le bénévolat sportif, le club sportif employeur, formateur de dirigeants et de cadres gestionnaires ainsi que les animateurs de la cellule de base du sport français qu’est en fait le club omnisports ;
• Porter la voix des clubs au sein du Conseil Social du Mouvement sportif (CoSMoS), participer en leur nom aux négociations paritaires de la branche professionnelle du sport ;
• Demeurer un interlocuteur reconnu de toutes les instances territoriales : les municipalités, les conseils généraux et régionaux, les DRDJS, les CROS et CDOS, les ligues et comités sportifs.
• Participer à des instances comme les A.N.S (Assises Nationales du Sport) et organiser ses propres initiatives pour faire rayonner l’omnisports.

Une mission claire

Les clubs adhérents attendent de la FFCO qu’elle leur dispense des aides et des conseils dans les domaines les plus variés. Cette mission recouvre à la fois un volet :
Information et accompagnement – décryptage des textes législatifs, des décrets, explicitation du droit du travail et des jurisprudences ;
Conseil pour l’organisation/gestion quotidienne (contrats de travail, déclarations et charges sociales, etc.) ;
Formation/management – recrutement, relations salariés-bénévoles, relations salarié-employeurs, aide à la création d’emploi au service du projet associatif.

Adhérer à la FFCO, c’est adhérer aux valeurs du sport et s’assurer un soutien quotidien et une représentation nationale.