Notre histoire

En octobre 1978, Marcel Draghi, alors président de l’A.C.B.B. de Boulogne-Billancourt, organisait dans son club un colloque sur les clubs omnisports avec l’aide de Monsieur Georges Gorce, Député-Maire de Boulogne Billancourt. De nombreux présidents de clubs vinrent y assister, et les débats qui eurent lieu mirent en évidence la spécificité des clubs omnisports et les problèmes rencontrés par ceux-ci.

Un besoin de s’unir et de se revoir pour débattre de nouveau se dégagea de ce colloque, et c’est ainsi que naquit le Groupement National des Clubs Omnisports (G.N.C.O.). Le G.N.C.O va alors pendant dix ans, de 1978 à 1988, rassembler un nombre croissant d’adhérents et s’imposer dans le sport français comme la voix des clubs omnisports.

Du GNCO à la FFCO

Le nombre et la diversité de ses membres, petits et grands, prestigieux et peu connus, citadins et ruraux, lui permettra de s’exprimer au nom de tous. Le 19 novembre 1988, le GNCO décidait d’adapter ses structures à sa représentativité : son assemblée générale prenait la décision de le transformer en Fédération.

En 1989, le Maire de Mérignac, Monsieur Michel Sainte-Marie, mettait des locaux de sa ville à la disposition de la F.F.C.O. Le 14 octobre 1989, Monsieur Roger Bambuck, alors Ministre de la Jeunesse et des Sports, venait en Gironde inaugurer le siège de la Fédération. Agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, la FFCO ne cesse depuis 1989 de se développer. Elle a renforcé son rôle de porte-parole des clubs omnisports et a développé un service d’assistance aux clubs dans leur administration et gestion quotidienne.

En janvier 1995, la F.F.C.O ouvre aux clubs unisports qui le souhaitent la possibilité d’adhérer au Collège Unisport. Elle est actuellement co-présidée par Gérard Perreau-Bezouille et Patrick Baqué.