Le barème kilométrique pour les salariés n’est pas revalorisé

Dans une instruction du 24 janvier 2018, la Direction générale des finances publiques précise que le barème des indemnités kilométriques pour 2018, à utiliser lorsque le contribuable recourt à son véhicule personnel pour des déplacements professionnels n’est pas revalorisé par rapport à 2017.

Ces barèmes sont destinés, en premier lieu, à permettre au salarié se plaçant sous le régime des « frais réels » (pour sa déclaration de revenus) d’évaluer l’intégralité de ses frais professionnels, dont les frais de déplacement (Doc. adm. 5 F 254).

Tout employeur peut également avoir recours à ces barèmes pour rembourser directement les frais kilométriques exposés par ses salariés dans le cadre de leurs activités professionnelles (cf. fiche FFCO n° 5 et 6). Ces barèmes ne peuvent être utilisés que pour les véhicules dont le salarié lui même ou, le cas échéant, son conjoint ou l’un des membres de son foyer fiscal, est personnellement propriétaire.

Ils prennent en compte la dépréciation du véhicule, les frais d’achat des casques et protections, les frais de réparation et d’entretien, les dépenses de pneumatiques, la consommation de carburant et les primes d’assurances. En revanche, ne sont pas pris en compte les frais de péage et les frais de stationnement, qui peuvent être ajoutés aux barèmes reproduits ci-dessous sous réserve de justifications.

  • Voitures

BARÈME KILOMÉTRIQUE POUR 4 ROUES

À ne pas dépasser dans le calcul des frais de déplacement sous peine d’être
soumis aux cotisations sociales.

Puissance

Jusqu’à 5.000 km De 5.001 à 20.000 km Au-delà de 20.000 km
3 CV et moins d x 0,410 (d x 0,245) + 824 d x 0,286
4 CV d x 0,493 (d x 0,277) +1082

d x 0,332

5 CV

d x 0,543 (d x 0,305) + 1188 d x 0,364
6 CV d x 0,568 (d x 0,320) + 1244

d x 0,382

7 CV et plus d x 0,595 (d x 0,337) + 1288

d x 0,401

d = distance parcourue en km

  • Cyclomoteurs (cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3)

BARÈME KILOMÉTRIQUE POUR 2 ROUES

À ne pas dépasser dans le calcul des frais de déplacement sous peine d’être
soumis aux cotisations sociales.

Jusqu’à 2.000 km De 2001 à 5.000 km

Au-delà de 5000 km

d x 0,269 (d x 0,063) + 412

d x 0,146

d = distance parcourue en km
  • Autres deux-roues (cylindrée supérieure à 50 cm3)

BARÈME KILOMÉTRIQUE POUR 2 ROUES

À ne pas dépasser dans le calcul des frais de déplacement sous peine d’être
soumis aux cotisations sociales.

Puissance Jusqu’à 3.000 km De 3001 à 6000 km Au-delà de 6000 km

1 ou 2 CV

d x 0,338 (d x 0,084) + 760 d x 0,211
3, 4 ou 5 CV d x 0,4 (d x 0,070) + 989

d x 0,235

Plus de 5 CV d x 0,518 (d x 0,067) + 1351

d x 0,292

d = distance parcourue en km

ATTENTION : ces barèmes ne peuvent servir à évaluer les frais non remboursés aux bénévoles et ouvrant droit à une réduction d’impôt sur le revenu (cf. fiche FFCO n° 71). Un barème spécifique, valable pour l’imposition des revenus 2016 (déclaration en 2017) devra être utilisé à cet effet.

Le Flash Infos a été mis à jour.