L’Olympique La Comté Omnisports : une incroyable aventure

200 adhérents pour 900 habitants ! Avec l’Olympique La Comté Omnisports (OLCO), le village de La Comté a trouvé de quoi booster ses activités sportives. En dépit d’un complexe conséquent (deux terrains de foot dont un éclairé, un city-stade, une salle polyvalente avec vestiaires-bar-cuisine…), cette municipalité rurale du Pas-de-Calais a connu un long creux. Sept années sans club de football, au moins dix autres sans tennis de table… Mais c’était sans compter sur l’arrivée d’une poignée de nouveaux habitants, l’étincelle qui a ravivé la flamme.

Au détour de quelques sorties sur les nombreux sentiers pédestres et chemins de remembrement alentours pour découvrir le coin, germe progressivement chez eux l’idée de créer un trail. Tous les ingrédients sont réunis : infrastructures d’accueil, cours d’eau, paysages verdoyants et le fameux Mont de La Comté (deuxième plus haute colline de l’Artois avec ses 189 mètres). En référence à l’œuvre fantastique « Le Seigneur des Anneaux » de Tolkien (où des petits personnages aux pieds velus -les Hobbits- habitent une contrée lointaine dénommée La Comté), l’épreuve s’appellera « Le Trail des Hobbits ». Banco ! Conquis par la présentation en septembre 2017, les élus valident et soutiennent le projet. Reste alors à définir la nature de la structure organisatrice.

Sous l’impulsion du Trail des Hobbits

Partant du constat qu’il n’y a quasi plus de club sportif dans la commune, le concept de rassembler les habitants du village et toutes les générations autour d’une même entité fait son chemin. Ce sera la naissance de l’OLCO début 2018. L’association souhaite avant tout fédérer afin de permettre la pérennité des activités et événements mais aussi promouvoir le village et ses environs. Ainsi, ses objectifs sont de favoriser une meilleure organisation d’ensemble de toutes les pratiques sportives, de mutualiser les achats pour une économie d’échelle mais également d’entretenir, développer et aider à la réalisation de manifestations pour animer La Comté.

Avec pour objet la pratique d’activités sportives, handisports, culturelles et d’éducation populaire, l’association rencontre un franc succès à son lancement à l’été 2018. Dès les premières semaines, le leitmotiv du « sport pour tous » avec des valeurs telles la convivialité, le respect et l’humilité (non sans ambition pour les plus compétiteurs) séduit fortement. Le tarif d’adhésion attractif de 50 euros à l’année pour participer à l’ensemble des disciplines proposées achève de convaincre. Les sections loisirs (Zumba et marche), tennis de table, football et trail-running sont lancées. La barre des 200 inscrits -de 3 à plus de 65 ans- est rapidement atteinte. Une dynamique positive est enclenchée. Et au-delà du sport loisir, les différentes sections sont même affiliées à des fédérations pour assouvir le désir de performance des plus férus mais également pour représenter fièrement le village (Fédération Française de Football, Fédération Française d’Athlétisme, Ufolep). Les équipes arborent alors fièrement sur les terrains les couleurs orange-noir-blanc empruntées à l’ancien club de football.

L’humain et l’ambiance avant tout

Loto, fête du sport le 1er mai, arbre de Noël, divers tournois… Grâce à l’investissement de ses bénévoles, l’OLCO a su développer son offre et trouver les ressources pour investir dans le matériel et les équipements nécessaires au bon fonctionnement de la structure. En ajoutant une aide logistique de la municipalité, premier partenaire de l’association, et le sponsoring de quelques entreprises privées, le tour est joué. En misant sur l’agglomération d’activités et la mutualisation, le club comtois a réussi son pari de développer le sport en milieu rural. Service, proximité et chaleur humaine ont créé un véritable état d’esprit et apporté un supplément d’âme au village.

La Covid-19 survenue à la fin du premier trimestre 2020 a bien entendu stoppé le programme hebdomadaire. Mais elle n’a en rien ralenti la vitesse de croisière de l’OLCO. Conscient de la frustration des licenciés, du manque de visibilité sur la crise sanitaire et de l’importance du sport sur la santé dans une telle période, le club s’est lancé dans une campagne d’adhésion 2020-2021 volontariste. Plusieurs mesures ont été actées dès le mois de juin pour ne pas décevoir et conserver les effectifs.

Du sport tous les jours pour 40 euros à l’année

En premier lieu, le remboursement de l’inscription a été garanti au prorata des mois écoulés. Par ailleurs, si le tarif pour les nouveaux adhérents est resté fixé à 50 euros, le prix des renouvellements a été abaissé à 40 euros à l’année (là où un simple abonnement à un cours de Zumba seul se monte à plus de 120 euros dans les villes voisines). Et pour les moins de 12 ans, l’OLCO n’a pas attendu la création du « Pass Sport » par le gouvernement ni la lutte contre la sédentarisation des plus jeunes puisque la gratuité leur a été octroyé pour cet exercice !

Enfin, de nouvelles activités sont même proposées. Outre la pétanque, un cours de renforcement musculaire/préparation physique générale -transversal à l’ensemble des sports proposés et accessibles à tous les niveaux- fait chauffer les cuisses et abdos de nombreux participants, permettant de faire se rencontrer les adhérents jusque-là accrochés à une seule spécialité.

Toujours des idées plein la tête

Désormais l’Olympique La Comté Omnisports propose une activité tous les jours de la semaine sauf le vendredi. Et avec le développement du football, les weeks-ends, l’OLCO vit au rythme des matches. Il faut dire que les effectifs ont été multipliés par 3 durant l’intersaison passant de 30 à 90 licenciés. 5 nouvelles équipes ont été créées dont 3 pour les enfants et une de vétérans où la troisième mi-temps (réunissant aussi les runners et marcheurs du club après leurs sorties dominicales) est parfois plus importante que le match du dimanche matin.

Forts de ses valeurs et de la fidélité de ses sociétaires, l’OLCO envisage l’avenir avec appétence et ne manque pas de projets. Aménagement d’un club house, développement du football féminin, formation d’éducateurs diplômés du cru pour un meilleur encadrement, réflexions autour de nouveaux événements… occupent les esprits d’un comité directeur sans cesse en quête de nouveautés. Et pourquoi pas une section vélo ? Dans le village de naissance du cycliste Henri Duez, 14e du Tour de France 1965, cela aurait du sens. Bref, l’Olympique La Comté Omnisports n’a pas fini de faire briller ses couleurs.

Le Trail des Hobbits, clé de voute de l’Olympique La Comté Omnisports

Ancré au premier week-end de juin, le Trail des Hobbits (TDH) incarne l’acte fondateur de l’Olympique La Comté Omnisports. Aujourd’hui, après seulement deux éditions, il a conquis les amateurs de courses à pied et sa renommée dépasse toutes les attentes, permettant au village de La Comté d’étendre sa notoriété. Présenté à la municipalité en septembre 2007, le projet avait pour but de proposer une grande fête populaire aux habitants tout en mettant le patrimoine naturel de la commune en valeur. La réflexion de départ avait conduit à la création d’une course festive où l’on vient en famille pour profiter de nombreuses animations. L’objectif initial et ambitieux d’attirer 900 trailers pour doubler la population du village le temps d’une journée pouvait prêter à sourire. Finalement, seulement un mois et demi après l’annonce de sa création et une communication digitale dense menée par les compétences de l’organisation, le TDH affichait complet en seulement 24h. Le nombre de dossards disponibles est même revu à la hausse permettant à la première édition du samedi 2 juin 2018 d’accueillir pas moins de 2 000 participants !

Un cadre idyllique…

Il faut dire que le pitch a de quoi séduire : « Défiez la légende mystique des Pieds Velus sur les hautes terres de La Comté ! A 2 pas des terrils, découvrez les prémices des collines d’Artois. Noyé dans une campagne verdoyante, notre petit village de La Comté vous réserve bien des surprises avec ses châteaux, son moulin et son église du XV siècle. Nos parcours sillonnent bois, sous-bois, champs. Ils longent cours d’eau, sentiers pierreux, crêtes… Et cerise sur le gâteau, vous ne manquerez pas de dénivelé ! Du haut de ses 189 mètres, le Mont de la Comté (réputé pour son spot de parapente) rigole déjà de vous voir grimacer ! Mais quelle récompense ensuite d’admirer ces magnifiques paysages et de croiser tout au long du parcours vaches, lapins, lièvres, faisans et, pour les plus chanceux, nos biches et chevreuils ! »

… pour une grande fête populaire…

Des tarifs d’inscription très accessibles avec des ravitaillements copieux, des kinés à l’arrivée, une médaille pour chaque finisher, des lots d’inscriptions à profusion et même une bouteille de bière à l’effigie de l’épreuve offerte à tous les participants ont également conquis la communauté des coureurs. Le jour J, l’esprit festif a fait le reste sur les cinq parcours de 8 à 42 kilomètres. Cracheurs de feu, personnages fantastiques médiévaux, percussionnistes, artistes de rue, concert rock ont ambiancé les parcours et attiré de nombreux spectateurs pour une atmosphère incroyable. Les retombées de la première édition ont été telles que le Trail des Hobbits s’est organisé pour répondre à la demande en vue de son second volet.

… reconnue au-delà des frontières

En conservant son état d’esprit, le comité d’organisation a décidé de passer l’événement sur 2 jours en ajoutant une course nocturne en duo et une autre de 62 kilomètres. Cette version 2019 a rassemblée 4 000 trailers (dont 900 sur les 42 kilomètres de l’épreuve phare de la Mara-Comtoise) et 10 000 spectateurs. Ils sont venus de plus de 50 départements français dont l’Outre-mer mais aussi de l’étranger avec Anglais, Belges, Allemands, Finlandais, Slovaque, Portugais, Américains… Le défi logistique fut de taille pour accueillir tout ce beau monde dans un village de 900 âmes avec notamment l’utilisation d’un groupe électrogène de deux tonnes pour éviter les pannes d’électricité dans la commune. D’autant que l’OLCO a mis les petits plats dans les grands en ajoutant des nouveautés surprenantes comme une scène de concert de 80m2, un écran géant, une tribune de plus de 500 places ou encore un superbe feu d’artifice pour clore la journée de samedi. Avec une telle ampleur, l’événement phare de l’OLCO -mené par plus de 250 bénévoles dévoués- a vu son budget être multiplié par 3,5 pour dépasser les 100 000 euros de dépenses. Mais voir les sourires et le bonheur sur les visages n’a pas de prix à l’Olympique La Comté Omnisports, bien décidé à poursuivre ses actions pour faire vivre son village.