Maintien de la complémentaire santé pour les anciens salariés : l’évolution des tarifs sera désormais progressive

Le décret n° 2017-372 du 21 mars 2017 (J.O. du 23) prévoit que, dorénavant, la hausse des tarifs appliquée aux contrats complémentaire santé des anciens salariés sera lissée sur 3 ans.

À la suite de la rupture d’un contrat de travail, le salarié peut demander à conserver sa mutuelle santé groupe dans les 6 mois suivant son départ. La couverture sociale sera alors maintenue sous forme de contrat individuel sans période probatoire ni sélection médicale.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être membre de la FFCO.

:
:

Vous êtes un club et souhaitez devenir membre ? Inscrivez-vous !

Mot de passe perdu ? Cliquez ici.