Plan de 50 mesures pour relancer le sport en France

Vendredi 24 juillet, 69 députés de la majorité ont remis au cabinet du Premier Ministre un plan contenant 50 mesures dont l’objectif est de relancer le secteur sportif, fortement impacté par la crise sanitaire.

La remise de ces propositions vient alimenter la réflexion autour de la future loi sport sur laquelle travaille le ministère des Sports.

Partant du constat que « 90% des clubs amateurs ont été fermés pendant le confinement » et pour faire face à un « risque de recul des inscriptions » en septembre, les parlementaires proposent notamment parmi les 50 mesures :

  • la création d’un « chèque sport pour aider les familles les plus modestes à reprendre des licences » ;
  • l’instauration d’un « crédit d’impôt exceptionnel sur les dépenses de sponsoring sportif » ;
  • le déplafonnement des taxes affectées au financement du « sport (prélèvements sur les jeux de loterie, sur les mises de paris sportifs et sur les droits télévisuels) pour renforcer le budget de l’Agence nationale du sport, qui finance le haut niveau et la pratique en amateur »…

Il est à noter que dans le plan de relance, figurent plusieurs mesures attendues de la future loi sport, comme la limitation du nombre de mandats des présidents de fédération et une féminisation des instances déconcentrées. Enfin, les députés proposent de rendre obligatoires les sections féminines dans les clubs professionnels.