Réagir : des moyens pour le sport !

Avec l’annonce d’une baisse du budget du sport, le départ de la Ministre Flessel puis la note informant la réduction de 1 600 CTN placés auprès des fédérations, la rentrée sportive est très mouvementée mais en dehors des terrains. La FF des Clubs Omnisports réagit aux différentes annonces des derniers jours sur les moyens alloués au sport au travers d’un communiqué que vous retrouverez ci-dessous.

Les clubs omnisports, acteurs de terrain par excellence du mouvement sportif, et leur fédération se mobilisent pour alerter les pouvoirs publics et les décideurs nationaux sur l’importance du sport, tout particulièrement de la pratique du sport de tous, dans notre pays.

Après avoir subi coup sur coup, l’arrêt des emplois aidés, la baisse significative du CNDS (Centre National pour le Développement du Sport) et la réduction du budget du Ministère en 2018, les incertitudes sur la gouvernance du sport et la place du Ministère et de ses structures déconcentrées marquent une nouvelle étape dans la montée du mécontentement des dirigeants de terrain.

A tout cela, les informations sur le budget 2019 (avant les arbitrages budgétaires) annoncent une nouvelle baisse de 30 millions du budget du sport et la suppression de 1600 postes au sein de son Ministère.

L’intérêt du sport pour la santé, son rôle majeur sur le plan social en luttant contre l’isolement, en favorisant le brassage des populations, l’échange entre territoires, en favorisant la rencontre, son rôle économique aussi du fait d’activités non délocalisables… sont régulièrement mis en avant.

L’exemplarité du sport est souvent citée comme principale activité accessible financièrement à tous, grâce en grande partie à l’activité des bénévoles. Alors ne laissons pas subir aux clubs et par conséquent aux familles des choix budgétaires qui pénaliseraient les plus fragiles et casseraient l’idéal d’un sport pour tous !

Il est temps que les élus locaux et nationaux se mobilisent pour donner enfin les moyens de ces ambitions aux acteurs du mouvement sportif et principalement aux clubs locaux, à la base du système mais surtout au plus proche des populations.

La FF des Clubs Omnisports était présente lors du congrès du CNOSF le 29 août et à la conférence de presse du 4 septembre. Elle marque ainsi l’attachement du mouvement omnisports à la grande famille du sport et la volonté partagée de sensibiliser le gouvernement et les élus nationaux aux difficultés des associations sportives.

A six ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, il est urgent de traduire dans les faits, de sensibiliser toutes les parties prenantes et de mobiliser sur les enjeux pratiques de la perspective d’un sport au service du plus grand nombre, au service de l’intérêt général, d’un sport, bien commun, conçu comme un droit pour tous.

La FF des Clubs Omnisports appelle ainsi au relèvement des financements publics d’Etat en faveur de la pratique sportive, marquant une meilleure prise en compte de ces clubs et de leurs bénévoles, de leurs salariés, en particulier par un déplafonnement des taxes sur les paris sportifs et droits audiovisuels. Elle fait de nombreuses propositions pour traduire en réalités concrètes les déclarations de principe et permettre des avancées significatives urgentes.

Vous pouvez télécharger ce communiqué en cliquant sur : CP Gouvernance et financement du sport