Rencontre Ministère / Fédérations

Le jeudi 7 novembre dernier, Denis Lafoux, directeur de la FF Clubs Omnisports représentait la fédération lors de la rencontre entre Mme la Ministre et les dirigeants des fédérations.

Lors de cette soirée, deux sujets principaux étaient à l’ordre du jour : la réforme du certificat médical pour les mineurs et le futur projet de loi “Sport”.

Suppression des certificats médicaux pour les mineurs

Sur ce point, Rodolphe Legendre, conseiller de la Ministre, a présenté l’idée émise dans le projet de loi de finance de la sécurité sociale 2020 (PLFSS 2020) et portée par la Ministre de la Santé, Agnès Buzin, et la Ministre des sports, Roxana Maracineanu. En effet, il est envisagé de supprimer le certificat médical obligatoire pour la prise de licence des mineurs.

Cette position est expliquée par l’établissement d’un suivi médical obligatoire régulier des mineurs. L’idée serait aussi de lever certains freins à la pratique des mineurs, éviter les “embouteillages” du mois de septembre chez les médecins et faciliter le travail administratif des dirigeants.

Sur ce point, notre directeur de la FF Clubs Omnisports, Denis Lafoux, a interpellé Mme la Ministre sur la garantie que la responsabilité des dirigeants d’associations ne serait pas engagée suite à la suppression des certificats médicaux. Les services de la Ministre vont approfondir sur ce sujet pour rassurer les bénévoles sur ce point là.

Projet de loi de Sport

Un projet de loi sur le sport devrait être travaillé sur le début d’année 2020. Le ministère souhaite que ce travail se fasse de manière concertée et des commissions seront donc mises en place.

La FF Clubs Omnisports a pu échanger avec la Ministre sur la nécessité de prendre en considération tous les types d’acteurs dans cette concertation, à savoir le mouvement olympique, certes, mais aussi les dirigeants d’associations sportives locales.

Denis Lafoux a interpellé Mme la Ministre sur la responsabilité des dirigeants d’association suite à la suppression des certificats médicaux.

En dehors de ces sujets, la Ministre a pu revenir sur le budget du sport pour 2020, la question des CTS et différents aspects des relations ministère / fédérations.

Une prestation de la Ministre réussie par son dynamisme, sa connaissance des sujets et sa capacité à assumer son action.