Revue FFCO Infos n°131 – Octobre 2015

Le sport est structuré par des fédérations disciplinaires, de spécialité sportive ; elles organisent la pratique (pas seulement les compétitions) ; elles s’occupent des équipes de France, et de la représentation de notre pays au niveau international. Ces fédérations, organisées verticalement, se retrouvent au sein du CNOSF, véritable parlement du sport, reconnu par la Loi. Leurs organisations décentralisées reproduisent ce schéma pyramidal sur le modèle de l’organisation administrative.

Pour autant, le sport du quotidien, le sport du territoire, le sport « des gens », le sport qui organise en cette rentrée des milliers de forums des sports, participe aux forums des associations, le sport dont parlent les élus quand ils écrivent et mettent en oeuvre leur programme, avec lequel ils dialoguent ; ce sport-là, qui associe dans des formes toujours renouvelées, soucis du territoire et engagement citoyen, c’est aussi autre chose, c’est forcément omnisports, c’est « tous les sports et tout le sport ».

Ce n’est pas une critique mais bien un constat : ce sport « d’à côté de chez nous » ne perdurera que s’il est évalué et valorisé, promu, défendu, en lien avec tous les acteurs des territoires – élus, services publics, association, milieu scolaire…– ; il n’avancera que s’il est capable de mutualiser ses problèmes et les réponses qu’il leur apporte, de faire valoir ses bonnes pratiques, de porter des avancées pour améliorer le cadre de son rayonnement, dans les domaines les plus divers ; dans la pratique, il est le seul à pouvoir prendre à bras le corps les grands enjeux sociaux et sociétaux qui traversent nos communes. Nous sommes là pour vous aider !

L’ambition de la Fédération Française des Clubs Omnisports est de répondre, au niveau national, à cette préoccupation avant tout locale. Elle intervient non pas en concurrence avec le dispositif existant mais bien en complémentarité. Contrairement à la plupart des autres fédérations, l’adhésion à la FFCO est volontaire, c’est un geste de conviction et de protection. Ainsi, au fil du temps, plusieurs centaines de clubs ont mis en commun des moyens pour se doter d’un outil représentatif de ce sport des territoires et construire un dispositif complet d’assistance, de prévention et de suivi qui participe au « Prix de l’innovation 2015 » du salon des maires et des collectivités locales.

Y adhérer est, bien sûr, une dépense de plus (0,47€ par adhérent) mais c’est de l’argent bien placé. C’est un investissement utile et efficace, pour le présent avec le véritable « parapluie » qui est ainsi mis à votre disposition, et pour l’avenir. La banque de données ainsi construite à partir de vos préoccupations, par les questions que vous posez, par les solutions que nous trouvons ensemble, à partir de nos enquêtes régulières auprès des adhérents, irrigue nos propositions. Le terrain est alors en direct, au coeur de ce que nous répercutons auprès du ministère des sports (notre fédération est agréée par l’Etat) et auprès du CNOSF (dont nous sommes membres associés).

Unis nous sommes plus forts, pour agir et pour réussir, pour nous adapter et construire.

Gérard Perreau-Bezouille
Coprésident de la FFCO

Au sommaire de ce numéro

  • Dossiers : Les mots du sport, Salon des maires : omnisports et territoire
  • Actualités : fédérale et des comités, échos de club et portrait de Paris Université Club
  • Infos juridiques : brèves ministérielles, Infos des trésoriers, au J.O., Questions / Réponses
  • Zoom sur « la déclaration sociale nominative »