Revue OmniSPORTS n°133 – Février 2016

Le comité de candidature est mis en place, tous les partenaires nécessaires à sa réussite sont associés dans le Groupement d’Intérêt Public constitué pour la porter.

Le premier dossier de candidature a été remis au CIO le 17 février. La FFCO et son comité régional Ile-de-France participaient à l’événement de lancement à la Philharmonie de Paris.
Il y avait beaucoup d’enthousiasme. L’aventure semble bien lancée.

Pourquoi la FFCO s’intéresse à un grand événement de ce type ? Parce que les JO ne sont pas seulement une juxtaposition de compétitions mondiales. Ils constituent « LA » grande fête omnisports et, au-delà du sport, ils sont un temps fort majeur. Impossible de les ignorer !
Nous contribuons très en amont à la candidature de Paris car bien concevoir la candidature, c’est bien concevoir les JO eux-mêmes.

De quoi s’agit-il ? Après les Jeux antiques, après les jeux modernes de Coubertin, marqués par leur époque il s’agit de préparer des JO 3.0 qui entrent en résonnance avec notre ère, une ère nouvelle, celle de la mondialisation, des dangers écologiques et climatiques, de la montée en puissance de nouveaux besoins, de nouveaux droits. Des JO, un sport, qui contribuent au grand élan du féminisme, du vivre ensemble, à des avancées significatives contre les inégalités, dans le monde comme dans les métropoles, dans une volonté de développement durable. Des JO à la fois universels et en relation avec la proximité.

Dans cet esprit, nous avons, avec d’autres fédérations omnisports*, interrogés ces dirigeants intermédiaires, indispensables à la réussite d’un tel projet, que vous êtes.

Les résultats sont éloquents – nous les avons présentés à l’ensemble des acteurs – et nous en rendons compte dans ce numéro. Ils montrent à la fois votre intérêt et vos attentes.
Nous prendrons d’autres initiatives dans ce sens et nous proposons ainsi, à l’occasion de notre assemblée générale à Marseille, une table ronde « JOP 2024 : quels impacts pour les clubs et les territoires » ?

Nous serons donc nous aussi enthousiastes et, sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, vigilants, force de proposition, partie prenante, présents où le sport est présent car « l’omnisports c’est la force de tout le sport, de tous les sports ».

Gérard Perreau-Bezouille
Coprésident de la FFCO

Au sommaire de ce numéro

  • Dossiers : Les JO 2024, une grande fête omnisports
  • Actualités : fédérale et des comités, échos de clubs et portrait de l’US Cagnes
  • Infos juridiques : brèves ministérielles, Infos des trésoriers, au J.O., Questions / Réponses
  • Zoom sur « l’entretien professionnel »