Sortie d’un livre blanc “Sport Smart City” par Alain Loret

Il s’agit du premier livre français consacré à l’Intelligence numérique dédiée au sport. Il a été rédigé par le Professeur Alain LORET.

Résumé : Le numérique impactera à très grande échelle l’industrie du “Sport qui se pratique” ainsi que celle du “Sport qui se regarde”. Les mots-clés techniques ci-dessus représentent en effet des “innovations de rupture” absolument majeures pour l’écosysème sportif mondial. Il n’est d’ailleurs pas impossible que de nouvelles avancées techniques et technologiques apparaissent et complexifient encore l’analyse. Considérant ces éléments, ce livre a pour ambition d’aller très loin dans la démarche de conviction. Son objectif est de convaincre les acteurs du sport qu’une voie vers la transition numérique existe bel et bien à très court terme [2020] pour le sport français et que celle-ci est loin d’être hors de portée aux triples plans techniques, technologiques et financiers. Pour atteindre ce but, il présente le registre des questions qui se posent aujourd’hui et élabore une nomenclature des réponses techniques et technologiques à l’horizon de l’années 2020. 

• Dans le domaine du sport qui se regarde, il analyse dans le détail les grands enjeux liés à la substitution de la position dominante des opérateurs télévisuels et des câblo-opérateurs par les grands acteurs du Web que l’on nomme les GAFAM [Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft] et bientôt par les BATX chinois [Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi]. 

• Dans le domaine du sport qui se pratique, il démontre que les conséquences de la transformation numérique des fédérations olympiques seront d’abord politiques. Le livre analyse en effet les raisons pour lesquelles le sport français s’oriente vers une profonde réforme de son organisation et de sa gouvernance. Il montre pourquoi les villes deviendront les acteurs principaux des politiques sportives [au pluriel !] au détriment de l’État. De façon à ce que le lecteur identifie aisément les opportunités et menaces qui se dessinent à tous les niveaux du sport tricolore.

Prenons le cas du mouvement sportif français confronté aujourd’hui au numérique. Face à la concurrence des start-up qui multiplient les applis capables de les ubériser, certaines fédérations sportives vont très vite s’engager dans un nouveau type de pilotage “en mode transition digitale”. Elles numériseront leurs relations internes et dématérialiseront leurs services. Leur but ? Coller aux nouvelles expériences sportives, identifier les nouveaux usages et répondre aux exigences qu’imposent des “parcours licenciés” inédits. Elles ont compris que l’écosystème sportif est touché de plein fouet par la transformation numérique. Dans la foulée, elles ont identifié que le phénomène est irréversible, qu’il génère de nouveaux “gisements de valeur” et, surtout, que le risque de décrochage de cette nouvelle dynamique sociétale est un risque stratégique majeur. 

Pour aller droit au but, elles ont donc décidé de passer sans délais de la simple gestion administrative au pilotage numérique de leurs clubs. 

Retrouvez l’intégralité de ce livre blanc sur http://www.swi-sportdata.com/HOME