Un fauteuil pour 3 candidats au CNOSF

C’est officiel depuis le 11 mars, fin du dépôt des candidatures, ils seront donc trois candidats pour briguer le poste très convoité de « patron » de l’olympisme Français. En cette période électorale majeure dans beaucoup de domaines, c’est effectivement, pour le mouvement sportif, l’un des moments très attendus.

Après les fédérations qui ont renouvelé les unes après les autres leur Conseil d’Administration, parfois avec des surprises ou des changements en profondeur, c’est donc au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) de se positionner sur son avenir.

Isabelle Lamour, présidente de la Fédération française d’escrime,  a officiellement annoncé lundi sa candidature à la présidence du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), en concurrence avec le président sortant Denis Masseglia, et l’ancien judoka David Douillet.

C’est la première fois qu’un président sortant se retrouve dans la situation d’avoir des candidats face à lui.

Pour cette élection, prévue le 11 mai, la FFCO participera au vote en tant que membres associés.

Pour rappel, plusieurs collèges disposent de voix, celui des fédérations olympiques étant celui qui possède la majorité des voix pour répondre aux obligations du Comité olympique international (CIO). Cette dernière règle pouvant interpeler quand on sait que le CNOSF est reconnu dans le code du sport comme étant l’interlocuteur privilégié de l’État dans le domaine du sport.

Cette élection est d’autant plus importante qu’elle intervient à une période stratégique avec la candidature de Paris aux JO 2024 et notamment avec la visite de la délégation du CIO mi-mai.

Présentation des candidats :

David Douillet : 48 ans, Judo. Double médaillé Olympique (1996/2000), quadruple champion du monde, champion d’Europe. Ancien Ministre des Sports (2011-2012), Député des Yvelines (2012- )

Isabelle Lamour : 52 ans, Escrime. Membre de l’équipe de France (1986-1995), participe à  deux JO (1988/1992), présidente de la Fédération d’Escrime (depuis 2013) et membre du CNOSF.

Denis Masséglia : 69 ans,  Aviron. Président du CNOSF (depuis 2009), ancien international d’Aviron et président de la Fédération Française des Sociétés d’Aviron.