Le 6 avril : Journée internationale du sport au service du développement et de la paix

La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, célébrée le 6 avril, est l’occasion de mettre en valeur la contribution du sport à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, en utilisant le sport en tant que tremplin pour promouvoir la valeur du sport et atteindre un public plus vaste. Cette journée permet aussi de faire valoir l’appui des sports à la paix et au développement et leur contribution à créer un climat de tolérance et de compréhension.

Le sport, mis au service de l’éducation, du développement et de la paix, peut favoriser la coopération, la solidarité, la tolérance, la compréhension, l’insertion sociale et la santé aux niveaux local, national et international. Ses valeurs intrinsèques telles que l’esprit d’équipe, l’équité, la discipline, le respect de l’adversaire et des règles du jeu sont admises partout dans le monde et peuvent être utilisées dans la promotion de la solidarité, de la cohésion sociale et la coexistence pacifique.

Le système des Nations Unies, en particulier le Bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, les organisations internationales compétentes, les organisations sportives internationales, régionales et nationales, la société civile, notamment les organisations non gouvernementales et le secteur privé, et tous les autres acteurs concernés sont invités à apporter leur coopération et à célébrer et à faire connaître la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix.

Mise en place d’une plateforme participative et interactive

Pour cela, une plateforme d’expression et de promotion des initiatives est ouverte et offre à chacun la possibilité de prendre part à l’initiative. L’objectif de cet outil participatif et interactif est de recenser et de faire la promotion de toutes les initiatives dans le monde qui ont utilisé le sport pour le développement et la paix lors de cette journée. Elle a notamment permis de mobiliser, d’unir, d’encourager et de mettre en lumière les projets de paix et de développement par le sport. En 2014, tout comme en 2015, l’utilisation de cette plateforme a rencontré un large succès, avec sur les deux années 530 projets inscrits, représentant plus de 110 pays.

Lien vers la plateforme du 6 avril