Assemblées Générales des Comités des Pays de la Loire et Plan de Relance

Le vendredi 23 avril dernier, les dirigeants des clubs omnisports des Pays de la Loire étaient convoqués pour assister aux Assemblées Générales de leurs comités en visioconférence.
Afin de mobiliser en une seule fois les dirigeants, les élus ont décidés de rassembler les AG des Comités Départementaux du Maine-et-Loire, de la Mayenne et de la Sarthe avec celle du Comité Régional.

Les clubs ont répondus majoritairement présents, une vingtaine ont pu assister aux élections des nouveaux conseils d’administrations pour l’olympiade (2021-2025).
Nous tenons à féliciter les membres élus des divers CA.
Les présidences seront assurées par : Jérôme COLLIGNON en Sarthe, Patrick GENIN en Mayenne, Jean-Luc QUENIEUX en Maine et Loire et au Comité Régional.
Chaque département est désormais représenté au sein du comité Pays de La Loire.

Après ces élections statutaires, le comité a débattu sur du thème : Quel Plan de Relance pour les clubs ?

Pour mener ces débats, un questionnaire avait été envoyé préalablement aux dirigeants. L’objectif de ces échanges étaient, entre autres, de constituer une synthèse de la situation sur laquelle les clubs et les comités pourront s’appuyer lors de leurs échanges avec leurs partenaires publiques.

Les réponses ont mis en avant des stratégies diverses pour la période cruciale à venir : remboursement des cotisations au prorata, avoir pour la saison prochaine ou encore proposition d’essais de pratique sportives gratuites rallongées. Tout cela dépend évidemment de la situation du club et de ses activités, mais les priorités restent les mêmes : reprendre des séances normales au plus vite, remotiver les bénévoles et retrouver les adhérents (ou toucher un nouveau public).

Ces problématiques sont logiquement ressorties durant le débat. L’accent a été porté sur le rôle crucial des pouvoirs publiques dans la reprise des activités. Il est primordial de travailler avec ces derniers main dans la main. Les associations sportives baignent souvent entre les ambitions divergentes de ces partenaires : favoriser le haut niveau pour l’un, construire un événement majeur pour l’autre ou encore travailler sur les problématiques sociétales pour le dernier.

Il est donc important de les sensibiliser à la situation inquiétante que nous traversons avec une perte d’adhérents significative, une baisse générale de la motivation et des mesures sanitaires contraignantes. Pour cela, le comité propose d’établir une communication ciblée que les clubs pourront décliner localement auprès de leurs élus.
Prochainement, les élections départementales et régionales vont avoir lieues, profitons de ce moment fort pour mettre en avant nos questionnements.

En conclusion, cette soirée virtuelle a permis des échanges constructifs et cruciaux pour nos associations. Le comité remercie les dirigeants présents et les permanents de la fédération.