Actualités esportives

Karmine Corp devient résidente d’une enceinte sportive

En Essonne, une équipe esportive devient résidente de son stade. A Evry-Courcouronnes, la salle « Les Arènes » a été rénové en ce début d’année 2024 et accueillera la Karmine Corp à partir de l’été 2024. Ce partenariat annoncé depuis la rentrée 2023, s’est officialisé ce samedi 25 mai avec la signature d’un contrat entre la communauté d’agglomération Grand Paris Sud (propriétaire du stade) et le club « Karmine Corp » lors du salon Viva Tech.

C’est désormais officiel, après l’équipe Vitality qui s’est installée au stade de France en 2019, la Karmine Corp devient la deuxième équipe esport à s’installer au sein d’une enceinte sportive. Cette salle de 3 000 places permettra à l’équipe esportive d’organiser différents évènements autour d’un lieu unique. A l’image d’un club sportif traditionnel, les supporters pourront venir assister à des matchs officiels, des soirées spéciales ou autres. Le club réfléchit par ailleurs à mettre en place un abonnement afin de rapprocher les fans et de se rapprocher d’un modèle sportif.

Pour les joueurs professionnels de l’équipe, cela va leur permettre également une meilleure immersion dans leur pratique. A l’image de sportifs professionnels, ils auront accès à un vestiaire personnalisé, avec un coin repos dédié aux joueurs.

Photo extérieure du stade de la Karmine Corp

Grand Paris Sud : Territoire d’esport

De son côté, ce partenariat montre l’ambition de Grand Paris Sud vis-à-vis de l’esport. Cela fait plusieurs années que la collectivité développe l’esport à travers des actions pour les jeunes. Désormais, l’agglomération souhaite construire un parcours complet autour de la pratique à partir de l’école primaire jusqu’à la formation d’éducateurs/animateurs.

L’arabie Saoudite investit dans l’esport

Sur le plan international, une coupe du monde de l’esport va voir le jour à Riyad en Arabie Saoudite. De nombreux jeux vont être présent lors de ces « championnats mondiaux », et une trentaine de club d’esports seront présents. Les deux équipes françaises sélectionnées, seront la Karmine Corp ainsi que Team Vitality. Concernant le jeu phare de l’esport : « League of Legends », aucune équipe française ne sera représenté.

Bien que l’organisation d’une telle compétition fasse débat dans l’écosystème de l’esport (tant par son calendrier qu’aux sommes astronomiques dépensées par les organisateurs), une telle compétition montre l’ambition de l’Arabie saoudite sur cette nouvelle activité et son envie d’être un acteur principal dans le développement de celle-ci.

Affiche de “l’Esports World Cup” organisé par l’Arabie Saoudite

Un été également sous le signe de l’esport

Enfin, à la différence du sport traditionnel (hors JO et compétitions internationales), l’esport bat son plein durant l’été. Nous verrons donc de nombreuses compétitions cet été sur bon nombres de jeux vidéo. Sur le plan amateur, cette année sportive fait phase de transitions, avec notamment la publication de l’observatoire économique du esport menée par le CDES et salué par Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des jeux Olympiques et Paralympiques. Cela confirme les rapprochements de plus en plus nombreux entre le sport et le esport. Ces ponts promettent alors un avenir proche pour ces deux disciplines. Il sera important pour ces deux écosystèmes de continuer à co-construire leur développement ensemble.

D’autres articles pourraient vous intéresser :

Retour en haut