Echos de justice : la falsification d’un procès verbal d’AG constitue un délit de faux

Dans les faits, les procès-verbaux de tenue d’Assemblée Générale et de réunion du Conseil d’Administration d’une association, ne correspondaient pas à la réalité factuelle et contenaient une altération de la vérité. C’est ce qui ressort des déclarations des prétendus membres de l’association qui attestent n’avoir jamais participé à ces réunions, voire ignorent en être membre.

Cet espace est accessible exclusivement aux clubs adhérents qui doivent s’identifier. Vous pouvez adhérer à la Fédération Française des Clubs Omnisports dans l’onglet « La FFCO »