La WWF alerte sur le risque de la privation d’activités sportives à cause du réchauffement climatique

La WWF a rendu un rapport alarmiste ce mardi 06 juillet pour le ministère des Sports, afin d’alerter sur l’impact du réchauffement sur la pratique sportive en France d’ici à 2050.

En effet, si nous n’arrivons pas à respecter l’accord de Paris sur le climat, c’est-à-dire à contenir un réchauffement à 2°C à l’horizon 2050, alors la France se retrouvera, dans le pire des scénarios envisagés, avec en moyenne 66 journées à plus de 32°C par an, ce qui menacerait nos pratiques sportives.

Cette étude a également montré que la plupart de nos équipements sportifs qui ont plus de trente ans sont construits avec des matériaux peu adaptés pour résister aux fortes chaleurs, comme la tôle ondulée. Par ailleurs, les clubs de voile sont impactés par la montée du niveau de la mer et 80 à 130 d’entre eux pourraient être déplacés.

Enfin, les pelouses des stades ont un risque de griller et de développer des champignons si elles sont arrosées par plus de 30°C. Il faut donc réfléchir à des solutions efficaces qui s’inscrivent dans une démarche écoresponsable pour pouvoir continuer à pratiquer du sport dans un stade en 2050.

Retrouvez plus d’informations concernant ce rapport WWF en cliquant sur ce lien.