Précisions sur la contre-visite médicale demandée par l’employeur

Un décret du 5 juillet 2024 (n°2024-692)précise les modalités et conditions de la contre-visite médicale demandée par l’employeur. 

Pour rappel, l’employeur peut faire procéder à une contre-visite par le médecin de son choix au domicile du salarié si ce dernier est absent en raison d’une maladie ou d’un accident (constaté par certificat médical) (art. L. 1226-1 C. trav.).

L’article L. 1226-1 du code du travail renvoie à un décret le soin de déterminer les conditions de la contre-visite médicale. Ce décret n’avait jamais été publié. Il vient d’être publié le 6 juillet créant ainsi trois nouveaux articles dans le code du travail (art. R. 1226-10 à R. 1226-12). Ces nouvelles disposition sont applicables dès maintenant.

Ce document est accessible exclusivement aux clubs adhérents qui doivent s’identifier. Vous pouvez adhérer à la Fédération Française des Clubs Omnisports dans l’onglet « La FFCO »

Vous devez donc si vous êtes adhérent vous connecter à l'espace club

D’autres articles pourraient vous intéresser :

Echos de justice : Le salaire de référence pour calculer l’indemnité de rupture ne peut être celui perçu pendant un mi-temps thérapeutique

Ce document est accessible exclusivement aux clubs adhérents qui doivent s’identifier. Vous pouvez adhérer à la Fédération Française des Clubs Omnisports dans l’onglet « La FFCO »

Vous devez donc si vous êtes adhérent vous connecter à l'espace clubDans un arrêt du 12 juin 2024 (n°23-13.975), la Cour de cassation précise, en vertu…
Lire la suite
  • Accueil
  •  > 
  • Juridique
  •  > 
  • Précisions sur la contre-visite médicale demandée par l’employeur
Retour en haut